Définition du mot voleur avec sens, explication et signification (wiki): proverbes et locutions, traductions

liste de mots français: définition et sens
  Acceuil  | 

Rechercher
 
rechercher un mot


Liste alphabétique
 
A  B  C  
D  E  F  
G  H  I  
J  K  L  
M  N  O  
P  Q  R  
S  T  U  
V  W  X  
Y  Z  
 


woordenlijst.eu
listadepalabras.es
elenchodiparole.it
Goedkope inkt en toner
 
Cartouches d'encre et toners pas cher

Le mot voleur




Sens / Explication / Signification du mot "voleur" selon wikipedia:
Un voleur est une personne qui effectue un vol. Par extension, ce terme s'applique aux personnes morales (par exemple, sociétés, entreprises et gouvernements). Il s'applique également à tous les êtres vivants (par exemple, hyène, coucou et abeille).
Ceci est un fragment du texte de wikipedia. Lisez le texte complet sur ce site fantastique: cliquez ici.

Définition du mot "voleur" selon wiktionary:

- Personne qui effectue un vol, qui dérobe, s'approprie le bien d’autrui, ou l’a déjà fait. Le chevalier d’industrie, la fille de joie, le voleur, le brigand, et l’assassin, le joueur, le bohème sont immoraux, et le brave bourgeois éprouve à l’égard de ces « gens sans mœurs » la plus vive répulsion. — (Max Stirner, cité dans Le Stirnérisme, Émile Armand, 1934)
- En plus, son papa, qui a parfois des idées saugrenues, lui raconte l'histoire de la cour des Miracles, le repaire au Moyen Age de tous les voleurs, tire-laine et autres bandits qui infestaient la ville de Paris. — (Alain Chennevière, La cour des Miracles, Magnard, 2002)
- Une bande de voleurs a complètement vidé ma maison.
- Les voleurs de temps sont les voleurs les plus courantes d’aujourd’hui.
- EUCLION : Je suis mort ! je suis égorgé ! je suis assassiné ! Où courir ? où ne pas courir ? Arrêtez ! arrêtez ! Qui ? lequel ? je ne sais ; je ne vois plus, je marche dans les ténèbres. Où vais-je ? où suis-je ? Qui suis-je ? je ne sais ; je n’ai plus ma tête. Ah ! je vous prie, je vous conjure, secourez-moi. Montrez-moi celui qui me l’a ravie... vous autres cachés sous vos robes blanchies, et assis comme des honnêtes gens... Parle, toi, je veux t’en croire ; ta figure annonce un homme de bien... Qu’est-ce ? pourquoi riez-vous ? On vous connaît tous. Certainement, il y a ici plus d’un voleur... Eh bien ! dis ; aucun d’eux ne l’a prise ?.... Tu me donnes le coup de la mort. Dis-moi donc, qui est-ce qui l’a ? Tu l’ignores ! Ah ! malheureux, malheureux ! C’est fait de moi ; plus de ressource, je suis dépouillé de tout ! Jour déplorable, jour funeste, qui m’apporte la misère et la faim ! Il n’y a pas de mortel sur la terre qui ait éprouvé un pareil désastre. Et qu’ai-je à faire de la vie, à présent que j’ai perdu un si beau trésor, que je gardais avec tant de soin ? Pour lui je me dérobais le nécessaire, je me refusais toute satisfaction, tout plaisir. Et il fait la joie d’un autre qui me ruine et qui me tue ! Non, je n’y survivrai pas. — (Plaute, La Marmite, acte IV, scène 9)
- HARPAGON criant au voleur dès le jardin, et venant sans chapeau. Au voleur ! au voleur ! à l’assassin ! au meurtrier ! Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné ; on m’a coupé la gorge : on m’a dérobé mon argent. Qui peut-ce être ? Qu’est-il devenu ? Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ? Où ne pas courir ? N’est-il point là ? n’est-il point ici ? Qui est-ce ? Arrête. (À lui-même, se prenant par le bras.) Rends-moi mon argent, coquin… Ah ! c’est moi ! Mon esprit est troublé, et j’ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais. Hélas ! mon pauvre argent ! mon pauvre argent ! mon cher ami ! on m’a privé de toi ; et puisque tu m’es enlevé, j’ai perdu mon support, ma consolation, ma joie : tout est fini pour moi, et je n’ai plus que faire au monde. Sans toi, il m’est impossible de vivre. C’en est fait ; je n’en puis plus ; je me meurs ; je suis mort ; je suis enterré. N’y a-t-il personne qui veuille me ressusciter, en me rendant mon cher argent, ou en m’apprenant qui l’a pris. Euh ! que dites-vous ? Ce n’est personne. Il faut, qui que ce soit qui ait fait le coup, qu’avec beaucoup de soin on ait épié l’heure ; et l’on a choisi justement le temps que je parlais à mon traître de fils. Sortons. Je veux aller quérir la justice, et faire donner la question à toute ma maison ; à servantes, à valets, à fils, à fille, et à moi aussi. Que de gens assemblés ! Je ne jette mes regards sur personne qui ne me donne des soupçons, et tout me semble mon voleur. Hé ! de quoi est-ce qu’on parle là ? de celui qui m’a dérobé ? Quel bruit fait-on là-haut ? Est-ce mon voleur qui y est ? De grâce, si l’on sait des nouvelles de mon voleur, je supplie que l’on m’en dise. N’est-il point caché là parmi vous ? Ils me regardent tous, et se mettent à rire. Vous verrez qu’ils ont part, sans doute, au vol que l’on m’a fait. Allons, vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des gênes, des potences, et des bourreaux ! Je veux faire pendre tout le monde ; et si je ne retrouve mon argent, je me pendrai moi-même après. — (Molière, L’Avare où l’École du mensonge, acte IV, scène 7)
- (Par extension) Personnes morales effectuant un vol (des sociétés, des entreprises ou encore des gouvernements). Le voleur, dans cette histoire, c’est le gouvernement lui-même.
- (Par hyperbole) Personne qui exige plus qu’elle ne devrait demander. Ce marchand est un voleur, il vend ce vieux truc pour cent euros !
- (Par extension) Êtres vivants dont les actes sont interprétés comme du vol. La hyène est souvent considérée comme une voleuse, car elle tente parfois de s’accaparer des proies tuées par d’autres animaux.
- Qui vole, qui dérobe. Jean-Pierre est à la fois menteur et voleur.
Ceci est un fragment du texte de wiktionary. Lisez le texte complet sur ce site fantastique: cliquez ici.

Quelques proverbes et locutions avec le mot "voleur":
- Le sot est comme le voleur de cloches qui se bouche les oreilles.

Le nombre de lettres de voleur est 6

"voleur" traduit a Allemand:
- dieb

"voleur" traduit a Anglais:
- theft

"voleur" traduit a Espagnol:
- ladrones

"voleur" traduit a Néerlandais:
- dief
- diefstal van buiten het schip
- houd(t) de dief!

Les mots qui sont contenus dans "voleur":
- é
- l'
-
- leu
- leur
- ô
- olé
- r
- u
- v
- vol
- volé

Un anagramme (substantif féminin) est une construction fondée sur une figure de style qui inverse ou permute les lettres d'un mot ou d'un groupe de mots pour en extraire un sens ou un mot nouveau.Les anagrammes de "voleur":
- ovuler
- révolu
- vouler

Les mots qu'on peut construire des lettres de "voleur", en succession arbitraire::
- é
- élu
- euro
- l'
-
- leu
- leur
- lev
- loué
- louer
- lover
- lu
- lur
- ô
- olé
- or
- ore
-
- ouvré
- ové
- ovule
- ovuler
- r
-
- relu
- révolu
- revu
- rôle
- roué
- roulé
- ru
- rue
- u
- ure
- v
- vélo
- velu
- ver
- voeu
- vol
- volé
- voler
- voué
- vouer
- vouler
- vu
- vue

"voleur" contient les lettres suivants:
- 1 x E
- 1 x L
- 1 x O
- 1 x R
- 1 x U
- 1 x V

Le hash MD5 du mot "voleur" est: 9085241300d40772d638459504cbfea2

Le hash SHA1 du mot "voleur" est: 808b5c27cf1b7882a69d44e4157ae8f759cf479d

Avec la codificación Rot13 "voleur" devient: "ibyrhe"






© listedemots.be