Définition du mot philosophie avec sens, explication et signification (wiki), traductions

liste de mots français: définition et sens
  Acceuil  | 

Rechercher
 
rechercher un mot


Liste alphabétique
 
A  B  C  
D  E  F  
G  H  I  
J  K  L  
M  N  O  
P  Q  R  
S  T  U  
V  W  X  
Y  Z  
 


woordenlijst.eu
listadepalabras.es
elenchodiparole.it
Goedkope inkt en toner
 
Cartouches d'encre et toners pas cher

Le mot philosophie




Sens / Explication / Signification du mot "philosophie" selon wikipedia:
Le mot philosophie (du grec ancien ?????????, composé de ??????, « aimer » et ?????, « la sagesse, le savoir », c'est-à-dire littéralement : « l'amour de la sagesse » ou « l'amour du savoir ») désigne une activité et une discipline existant depuis l'Antiquité en Occident et se présentant comme un questionnement, une interprétation et une réflexion sur le monde et l'existence humaine, ou encore comme un savoir systématique. Différents buts peuvent lui être attribués, de la recherche de la vérité, et de la méditation sur le bien et le beau, à celle du sens de la vie, et du bonheur, mais elle consiste plus largement dans l'exercice systématique de la pensée, de la réflexion et comme un moyen de se defaire des illusions pour atteindre une plus grande liberté. Ancrée dès ses origines dans le dialogue et le débat d'idées, la philosophie peut également se concevoir comme une activité d'analyse, de définition, de création ou de méditation sur des concepts.
Ceci est un fragment du texte de wikipedia. Lisez le texte complet sur ce site fantastique: cliquez ici.

Définition du mot "philosophie" selon wiktionary:

- Recherche et étude des principes de la pensée, de la connaissance de la réalité, et des finalités de l’action humaine. Ces personnes ont craint, en pénétrant trop avant dans le système de l'homme, de voir disparaître ses plus brillantes attributions; et, si elles ont été portées à applaudir à la sagacité du philosophe, elles ont été sur le point de condamner la philosophie. — (Journal de médecine, chirurgie, pharmacie, etc, V.35, 1816, p.376)
- C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste dans ces trois mots : « Je m'en fous. » — (Montesquieu, Essai sur les causes qui peuvent affecter les esprits et les caractères)
- J’ai la passion de la philosophie et de la science qui vont cherchant l’inconnu du cœur de l’homme et le pourquoi des lois de la vie. — (Octave Mirbeau, La chanson de Carmen)
- Les positivistes, qui représentent, à un degré, éminent, la médiocrité, l'orgueil et le pédantisme, avaient décrété que la philosophie devait disparaître devant leur science; mais la philosophie n'est point morte et elle s'est réveillée avec éclat, grâce à Bergson, […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.193-194)
- […]: car il y a une philosophie bourgeoise ésotérique qui exprime le travail intime de la bourgeoisie, son opération de soi sur soi, par quoi elle édifie les modèles auxquels elle doit se conformer. Et il y a une philosophie bourgeoise exotérique, qui est tournée vers le dehors, qui exprime en quelques formules réduites ce qu'on doit savoir de la Philosophie. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
- Vivre comme un dieu exige que l'on cesse de croire aux dieux. Ainsi, la leçon des épicuriens est que la philosophie change les hommes en dieux en leur enseignant qu'il n'y a pas sur cette terre d'autres dieux qu'eux-mêmes dès lors qu'ils auront cessé de croire et vainement d'espérer. — (Robert Redeker, Les épicuriens, professeurs de liberté, dans Marianne du 5 au 11 février 2011, p.72-73)
- Doctrine, système de pensée, façon de voir le monde, de l’exprimer. Ce principe de la philosophie cartésienne, je pense, donc je suis, est ce que les adversaires du cartésianisme ont attaqué avec le plus de persévérance; et cela se conçoit, car ce principe admis, l'autorité de la conscience et de la raison s'ensuit nécessairement. — (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
- Il demandait pour Locke une formule qui fût pour cette philosophie ce qu'est le « Je pense, donc je suis » de Des­cartes. Je répondis par un horrible calembour. « Je penche, donc je suis » ; […]. — (Alain, Souvenirs de guerre, p.167, Hartmann, 1937)
- (Par extension) La philosophie de Molière, de Corneille, d’Alfred de Vigny.
- Système d’idées générales que l’on cherche à dégager de l’étude d’une science, d’un art. Il y a une philosophie de la chimie, une philosophie de la physique.
- La philosophie de l’histoire, les faits historiques considérés dans leur généralité et leur enchaînement.
- Ouvrage composé sur une science ou un art en particulier et en renfermant les vérités premières, les principes fondamentaux. La philosophie de la botanique.
- La philosophie de la chimie.
- La philosophie de l’art de la guerre.
- Enseignement portant sur la philosophie en général au lycée (France) ou au cégep (Québec). Faire son cours de philosophie.
- Questions, interrogations de philosophie.
- Classe où se fait cet enseignement. Être en philosophie.
- (Éducation) En France, a longtemps désigné l'actuelle classe de terminale. Être en philosophie.
- Sorte de fermeté et élévation d’esprit par laquelle on se met au-dessus des intérêts individuels, des accidents de la vie et des fausses opinions du vulgaire. Il méprise par philosophie les honneurs que recherchent la plupart des hommes.
- Il a montré beaucoup de philosophie dans cette circonstance.
- (Par extension) Ligne de pensée qu’on se fixe pour la conduite de sa vie. Ma femme ne voulait rien entendre à cette philosophie résignée, se prétendait la plus misérable des femmes, m’invectivait, réclamant toujours quelque argent, que je ne pouvais lui donner. — (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
- Les coups ne m'ont jamais rien fait. Au contraire, je leur dois de m'être créé tout jeune une philosophie qui me permet aujourd'hui d'apprécier de suite et sans arrière-pensée les bons et les mauvais moments. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, 1920)
- (Imprimerie) (Vieilli) Caractère de corps dix.
Ceci est un fragment du texte de wiktionary. Lisez le texte complet sur ce site fantastique: cliquez ici.

Le nombre de lettres de philosophie est 11

"philosophie" traduit a Allemand:
- philosophie

"philosophie" traduit a Anglais:
- philosophy

"philosophie" traduit a Espagnol:
- filosofía

"philosophie" traduit a Néerlandais:
- filosofie
- wijsbegeerte

Les mots qui sont contenus dans "philosophie":
- é
- hi
- i
- i.e.
- il
- l'
- los
- ô
- os
- p.
- ph
- phi
- philo
- s'
- sophie

Les mots qu'on peut construire des lettres de "philosophie", en succession arbitraire::
- é
- eh
- épi
- ès
-
- hélio
- hep
- hi
- hile
- hip
- hip-hop
- hippie
- hippo
- ho
- hop
- hopi
- i
- i.e.
- il
- île
- ils
- ipse
- isolé
- l'
-
- lei
- lès
- li
- lié
- lippe
- lis
- lise
- loi
- lope
- los
- ô
- oeil
- oh
- ohé
- oie
- oïl
- olé
- ope
- opposé
- os
- osé
- p.
- pep
- peso
- ph
- phi
- philo
- philosophe
- pi
- pie
- pil
- pile
- pipe
- pipi
- pipo
- pis
- pisé
- pli
- plié
- poil
- pois
- pôle
- poli
- polio
- polish
- polo
- polope
- pool
- pop
- pope
- posé
- psi
- s'
- se
- sel
- shéol
- si
- sil
- silo
- sipo
- slip
- sloop
- soi
- soie
- sol
- sole
- solo
- sophie
- spi
- spolié

"philosophie" contient les lettres suivants:
- 1 x E
- 2 x H
- 2 x I
- 1 x L
- 2 x O
- 2 x P
- 1 x S

Le hash MD5 du mot "philosophie" est: 894860f25818b3e8e78560f1c3997a87

Le hash SHA1 du mot "philosophie" est: d9c92bf01d269a99c7185e630d44b61450c84d98

Avec la codificación Rot13 "philosophie" devient: "cuvybfbcuvr"






© listedemots.be