Définition du mot forcé avec sens, explication et signification (wiki): proverbes et locutions, traductions

liste de mots français: définition et sens
  Acceuil  | 

Rechercher
 
rechercher un mot


Liste alphabétique
 
A  B  C  
D  E  F  
G  H  I  
J  K  L  
M  N  O  
P  Q  R  
S  T  U  
V  W  X  
Y  Z  
 


woordenlijst.eu
listadepalabras.es
elenchodiparole.it
Goedkope inkt en toner
 
Cartouches d'encre et toners pas cher

Le mot forcé




Définition du mot "forcé" selon wiktionary:

- Faculté naturelle d’agir vigoureusement, en particulier en parlant de l’homme et des animaux. Force physique. — Force musculaire. — Une force d’Hercule.
- Frapper de toute sa force. — Lancer une chose avec force.
- Crier de toute la force de ses poumons.
- Perdre de sa force. — Reprendre quelque force.
- (Figuré) Aptitude à réfléchir, à concevoir, à produire, en parlant de l’esprit, de l’imagination, du génie, etc. La force, les forces de l’intelligence. — Par la force de son génie.
- L’esprit humain n’a pas assez de force pour pénétrer tous les secrets de la nature.
- Habileté, talent, expérience qu’on a dans un art, dans un exercice, etc.; et, en général, ensemble des ressources dont on peut disposer, des facultés, du bien, du crédit, du pouvoir, etc., dont on jouit. Ces deux joueurs, ces deux écoliers, sont d’égale force. — Ses adversaires ne sont pas de sa force.
- Cet écrivain n’est pas de force à traiter un pareil sujet. — Il est de première force aux échecs.
- S’opposer de toutes ses forces à l’adoption d’une mesure dangereuse.
- Énergie vitale, vigueur. Lorsque l’on ne peut faire autrement que d’affronter le mauvais temps, les forces humaines se décuplent et l’esprit devient plus clairvoyant. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
- Et tout le village bientôt, à des degrés variant selon la constitution et la force de résistance de chacun, fut en proie à des malaises étranges, symptômes inexplicables d’empoisonnement. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
- Prendre de nouvelles forces. — Ses forces diminuent, reviennent. — Être sans force. — Vouloir faire plus que les forces ne permettent.
- Énergie, activité, intensité d’action. La lutte des intérêts matériels et des principes moraux, de l’utilité et du devoir, du matérialisme et du spiritualisme, se représente ici avec une nouvelle force, et sous un point de vue encore plus important. — (Pellegrino Rossi, Traité de droit pénal, 1829, p.180)
- La force d’un poison, d’un remède, d’un acide. — Ce vinaigre a beaucoup de force.
- La force de la chaleur. — La force d’un coup.
- S’élever avec force contre les abus.
- Cet homme semblait entraîné à sa perte par une force irrésistible.
- La force d’un argument, d’une preuve, d’une objection.
- Des vers pleins de force et d’éclat.
- Sentez-vous toute la force de ce mot, de cette expression ?
- C’est un honnête homme, c’est un criminel dans toute la force du terme.
- Abondance et vigueur. La force de la sève. — La force d’une passion, d’un sentiment.
- Son amour sembla renaître avec plus de force.
- Volonté, caractère, sensibilité, fermeté d’âme, courage qui fait braver les obstacles ou supporter le malheur, les maux, les tourments. La force morale triomphe de la force physique, et c’est vainement que les Peel et les Wellgton de la société voudraient s’opposer à ses progrès vers la prospérité et la liberté ; […]. — (Anonyme, Réélection d’O’Connell en Irlande, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
- Il lui a fallu beaucoup de force pour dompter cette émotion.
- Quelle force morale il faut pour accepter une telle existence, pour accomplir une telle mission!
- Elle a une force de caractère, une force d’âme digne d’admiration.
- N’avoir pas la force de faire une chose, ne pouvoir pas se déterminer à la faire.
- Je n’eus pas, je ne me sentis pas la force de lui en dire davantage.
- Il n’eut pas la force de refuser.
- Puissance d’un peuple, d’un état, de tout ce qui contribue à le rendre ou à le maintenir puissant. Le pays réparait lentement ses forces. — La force militaire d’un empire.
- Les forces comparées de la France et de l’Angleterre.
- (En particulier) (Militaire) Ce qui la rend une armée redoutable. La discipline est ce qui fait la principale force des armées.
- (Militaire) L’ensemble des moyens de défense d’une place forte, ses fortifications, sa garnison, etc. […], car il était aisé à la garnison de garder les bords de l’Aude, au moyen de la grande barbacane (…) qui permettait de faire des sorties avec des forces imposantes et de culbuter les assiégeants dans le fleuve. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
- Personne ou institution qui possède ou exerce un pouvoir, une influence, une contrainte ou une autorité. La ploutocratie chilienne s’était appuyée sur deux forces : les milieux réactionnaires de la Marine et les intérêts impérialistes britanniques. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
- Opposer la force à la force.
- Avoir la force en main.
- La force publique.
- Les agents de la force publique.
- Force majeure.
- Force est demeurée à la loi, les magistrats chargés de l’exécution de la loi l’ont emporté sur toutes les résistances.
- Autorité ou influence d’une chose. Les lois étaient sans force.
- Cette coutume avait force de loi.
- Décision passée en force de chose jugée.
- La force des événements.
- La force de l’évidence.
- La force de l’exemple, de l’habitude, du préjugé.
- La force des choses, La nécessité qui résulte logiquement d’une situation.
- On ne peut lutter contre la force des choses.
- Cela se fera par la force des choses.
- La force de la vérité, Le pouvoir que la vérité a sur l’esprit des hommes.
- La force du sang se dit des mouvements secrets de la nature entre les personnes les plus proches.
- (En particulier) Impétuosité. La force de l’eau, du courant.
- Le sang, l’eau jaillissait avec force.
- La force du vent.
- La force du pouls, Le plus ou le moins de vitesse et d’élévation du pouls.
- Le cœur bat avec fo rce, les pulsations en sont rapides et violentes.
- Unité militaire ; corps de troupes requis pour faire exécuter la loi ou les mesures des agents de l’autorité, lorsqu’il y a résistance de la part des citoyens. Si les Spinaliens soutinrent vaillamment un siège contre Charles le Téméraire, il n’en fut pas de même, deux siècles plus tard, quand Louis XIV déploya contre eux ses forces et fit raser […] l’enceinte fortifiée et le château de la ville. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
- Le gros des forces aériennes indo-britanniques périt dans la Birmanie sur un bûcher d’antagonistes embrasés. — (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 413, Mercure de France, 1921)
- Étant donné la nature ambivalente du Corps des carabiniers du Chili (force de police et force constituant virtuellement une quatrième Arme), c'est par un double canal que se sont développées ses relations avec les États-Unis. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974, p.25)
- Solidité, pouvoir de résister. J’allai dans la sellerie où je choisis des courroies solides dont j’éprouvai la force de résistance... […]. — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
- (Physique) (Mécanique) Effet physique qui produit un changement physique comme une pression, un mouvement. Une force qui s’applique en un point.
- (Par extension) (Familier) Puissance mécanique. Le curage des vases de la Darse au moyen d'un dragueur à la vapeur de la force de 14 chevaux, a été complet en 1837. — (Répertoire des travaux de la Société de statistique de Marseille, p.370, 1838)
- Les locomobiles de la force de 4 à 5 chevaux ont un poids qui atteint déjà 2000 kilogrammes. — (Ch. Drion & E. Fernet, Traité de Physique élémentaire, Masson, 1885, note bas de page 325)
- (En particulier) Valeur d’un raisonnement, d’une preuve, d’une raison, etc. L’accusation tirait de ce fait une nouvelle force.
- Il fallut céder à la force de ces raisons.
- (Didactique) Toute cause ou puissance à laquelle on attribue la propriété de produire ou de déterminer certains effets, certains phénomènes. Il serait impossible de comprendre les succès des démagogues, depuis les temps d'Athènes jusqu'à la New York contem­poraine, si on ne tenait compte de la force extraordinaire que possède l'idée de vengeance pour oblitérer tout raisonnement. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.230)
- Les diverses forces répandues dans la nature.
- (Archaïsme) Beaucoup de. Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons, J’ai dévoré force moutons ; Que m’avaient-ils fait ? Nulle offense. — (Jean de La Fontaine, Les Animaux malades de la peste)
- Ils se séparèrent avec force poignées de main. — (Comtesse de Ségur, Jean qui grogne et Jean qui rit)
- Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe forcer.
- Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe forcer.
- Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe forcer.
- Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe forcer.
- Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe forcer.
- Force.
- Force.
- Contraindre, forcer. They will not force us, They will stop degrading us, They will not control us, We will be victorious! — (Muse, Uprising)
Ceci est un fragment du texte de wiktionary. Lisez le texte complet sur ce site fantastique: cliquez ici.

Quelques proverbes et locutions avec le mot "forcé":
- A force d'être malade on finit par devenir un bon médecin.
- A force de caresser son petit le macaque l'a tué.
- A force de dire à un homme pendant quarante jours qu'il était fou, on l'a rendu fou.
- A force de taper sur le clou, on finit par l'enfoncer.
- A force faut industrie.
- A mauvaise cause, force paroles.
- Celui qui a les yeux ouverts sur ses propres défauts verra son âme acquérir une force nouvelle.
- Confession faite par force ne vaut rien.
- Force fait loi.
- Force gloussements et point d'œufs.
- Force passe droit.
- La bouche ne devient pas douce à force de dire : 'Miel! Miel!
- La force de la chaîne est dans le maillon.
- La force de la vérité est qu'elle dure.
- La force du léopard est dans la forêt, la force du crocodile est dans l'eau.
- Le bœuf ne se vante pas de sa force devant un éléphant.
- On n'apprend rien qu'à force de se tromper.
- Par la ruse on peut prendre un lion, par la force pas même un grillon.
- Patience et longueur de temps Font plus que force ni que rage.
- Qui paie avec l'argent d'autrui achète force soucis.
- Toute la pluie n'enlève pas la force du piment.

Le nombre de lettres de forcé est 5

"forcé" traduit a Allemand:
- ausgelöst
- betrieben
- gezwungen
- innerer zwang
- kraft
- lautheit
- messeinrichtung für masse
- stärke

"forcé" traduit a Anglais:
- compulsion
- force
- forced
- loudness
- measurement for load
- must
- potency
- torque
- utility power

"forcé" traduit a Espagnol:
- force
- forzado
- fuerza

"forcé" traduit a Néerlandais:
- (spr.w) macht is geen recht
- agent van politie
- commandotroepen
- de drang der omstandigheden
- de luchtmacht
- de strijdkrachten
- door hard te werken is hij geslaagd
- door mensenhanden (niet door machines)
- door steeds maar te / door voortdurend te
- draagvermogen
- drijfkracht
- een krachttoer
- een stad stormenderhand innemen
- fut
- gedwongen
- geforceerd
- geweld
- geweld gebruiken
- hij was gedwongen zich over te geven
- kracht
- krachtinstallatie
- luidheid
- overmacht
- potentie
- scherpzinnigheid
- sterkte
- stijgkracht
- tuchthuis
- uit alle macht
- uit alle macht roeien

Quelques mots dans lesquels "forcé" apparaît complètement:
- efforcer
- forcément
- forcené
- forceps
- forcer
- forceur
- idée-force
- renforcement
- renforcer

Les mots qui sont contenus dans "forcé":
- c
- ce
- é
- f
- for
- ô
- or
- r

Les mots qu'on peut construire des lettres de "forcé", en succession arbitraire::
- c
- ce
- cerf
- co
- cor
- coré
- cré
- é
- f
- fer
- foc
- for
- froc
- ô
- ocré
- or
- ore
- r
-
- réf
- roc

"forcé" contient les lettres suivants:
- 1 x C
- 1 x E
- 1 x F
- 1 x O
- 1 x R

Le hash MD5 du mot "forcé" est: 994bd6e1f4b6fbb09e8f89552265389a

Le hash SHA1 du mot "forcé" est: f22cbab267bebbb9be538c471487a64f59d68600

Avec la codificación Rot13 "forcé" devient: "sbepé"






© listedemots.be