Définition du mot diable avec sens, explication et signification (wiki): proverbes et locutions, traductions

liste de mots français: définition et sens
  Acceuil  | 

Rechercher
 
rechercher un mot


Liste alphabétique
 
A  B  C  
D  E  F  
G  H  I  
J  K  L  
M  N  O  
P  Q  R  
S  T  U  
V  W  X  
Y  Z  
 


woordenlijst.eu
listadepalabras.es
elenchodiparole.it
Goedkope inkt en toner
 
Cartouches d'encre et toners pas cher

Le mot diable




Sens / Explication / Signification du mot "diable" selon wikipedia:
Le diable (latin : diabolus, du grec ???????? signifiant « celui qui divise » ou « qui désunit ») est l'esprit du mal. Si dans le Manichéisme, le principe du mal est à égalité avec le principe du Bien, dans la tradition judéo-chrétienne, le mal est insufflé dans le monde par une entité, le Diable. S'il est donc en cela l'esprit du mal, il est aussi le bien: ange déchu, donc d'une créature de Dieu et n'a pas été créé mauvais mais s'est déchu lui-même en se voulant l'égal de Dieu et en le rejetant. Ce faisant il a rejeté le Bien et il est à l'origine du mal : « Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge » (Jean chapitre 8 verset 44[1]). À l'origine du mal, esprit du mal dans le monde, il est représenté sous un aspect qui varie entre l'homme et l'animal réel ou imaginaire (ours[2], bouc, dragon, rapace, etc.), le plus souvent aux traits hideux et repoussants.
Ceci est un fragment du texte de wikipedia. Lisez le texte complet sur ce site fantastique: cliquez ici.

Définition du mot "diable" selon wiktionary:

- (Religion) Créature infernale. Tu as parlé du diable, mon saint clerc : n’as-tu pas peur qu’il ne vienne te rendre visite pendant un de tes passe-temps rebelles aux canons ? — (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
- Les vices et les passions dans l’art chrétien sont, comme le diable, symbolisés par des animaux. — (Charles Louandre, L’épopée des animaux, dans La revue des deux mondes, T.4, 1853, p.1150)
- Lorsque la troupe des pastoureaux entra dans Orléans, le jour de saint Barnabas, l'évêque de cette ville interdit à tous ses clercs d'assister à ses prédications ; car, disait-il, ce sont les souricières du diable. — (Jean-Charles-Léonard Simonde Sismondi, Histoire des Français, T.5, 1836, p.194)
- Mais le diable a soufflé là dessus, de son haleine fiévreuse et empestée, et les pires billevesées ont pris leur vol. L’homme a inventé les dieux et il a crée l’amour avec son cortège de sensibleries ridicules ou criminelles. — (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.118)
- (Figuré) Personne très méchante, ou violente, emportée, ou d’une pétulance excessive, d’une turbulence incommode et bruyante. Avec son air de douceur, cette femme est un vrai diable. - C’est un petit diable que cet enfant-là.
- (Par extension) Homme (voir pauvre diable) Je ne vous garde pas rancune, car je suis bon diable, malgré mes airs d’ours […]. — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
- Outil de manutention muni de deux roulettes et de deux bras permettant de déplacer de lourds objets.
- Récipient de terre cuite qui permet de cuire sans eau à l’intérieur d’un feu.
- (Vieilli) Espèce de charrette à quatre roues fort basses, qui sert au transport de certaines marchandises et qui fait beaucoup de bruit en roulant sur le pavé.
- (Zoologie) Nom vernaculaire d’une espèce de cigale, ainsi que de divers oiseaux et de quelques poissons.
- (Vieilli) Exclamation de surprise, d’admiration, de doute, de mécontentement, d’inquiétude, d’embarras, d’incertitude, etc. Ah ! Ah ! Diable, et elle n’a pas d’autre titre à la curiosité des voyageurs. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, Tome 1, 1833)
- (Vieilli) Particule de surprise, d’inquiétude, d’embarras, etc., ajouté après un mot interrogatif. Où diable va-t-il prendre tout ce qu’il dit ?
- Que diable me veut-il ?
- Comment diable vais-je m’y prendre ?
- À quoi diable s’amuse-t-il ?
- Que diable, vous avez peur ?
- Je me disais : Mais où diable ai-je vu cette tête-là ? — (Alphonse Allais, Skating, 1888)
- (Religion) Diable.
- Diaboliquement, diablement.
- Diable, diantre, fichtre.
- (Religion) Diable.
Ceci est un fragment du texte de wiktionary. Lisez le texte complet sur ce site fantastique: cliquez ici.

Quelques proverbes et locutions avec le mot "diable":
- A l'homme riche même le diable apporte des cadeaux.
- Au diable l'on peut faire tort.
- Ce qui est gagné sur le dos du diable est dépensé sous son ventre.
- Dans la femme des autres, le diable met une cuillerée de miel.
- De service au diable conchie gueredon.
- Dieu a ôté les enfants aux prêtres, le diable leur a donné des enfants.
- En oiseuse, le diable se boute.
- Farine du Diable retourne en son.
- Il n'est capuche si sainte que le diable n'y glisse la tête.
- Il n'y a pas de plus méchant diable qu'un paysan devenu seigneur.
- Le diable a pris les offrandes, mais il reste l'autel.
- Le diable bat sa femme et marie sa fille.
- Le diable n'est pas toujours à la porte d'un pauvre homme.
- Le diable ne dort jamais.
- Le diable sait s'embusquer à l'ombre de la croix.
- Le diable était beau quand il était jeune.
- Le médisant a le diable sur la langue, et l'écoutant l'a dans l'oreille.
- Le valet du diable fait plus qu'on ne lui demande.
- Les anges ne croient au diable que quand ils ont reçu un coup de cornes.
- Là où Dieu a son église, le diable a sa chapelle.
- Mal enfant berce qui le Diable endort.
- Mieux vaut tenir le Diable dehors que le mettre à la porte.
- Mieux vaut tenir le diable dehors que de le mettre à la porte.
- Même le diable fut un ange au commencement.
- Où il y a un écu, il y a un diable Où il n'y en a pas, il y en a deux.
- Quand Dieu donne de la farine,Le diable clôt le sac.
- Quand Dieu envoie la farine, le diable enlève le sac.
- Quand dieu donne de la farine, le diable clôt le sac.
- Quand tu épouses de l'argent, le diable pond un œuf dans ton garde manger.
- Rassasié on devient Bouddha, affamé on devient un diable malfaisant.

Le nombre de lettres de diable est 6

"diable" traduit a Allemand:
- laufkatze
- pfahl/hamen
- pfahlhamen

"diable" traduit a Anglais:
- sack truck
- stow net
- swing net on stakes

"diable" traduit a Espagnol:
- bituron
- butrón
- carretilla de estación

"diable" traduit a Néerlandais:
- als bezeten zijn
- ankerkuil
- arme drommel
- boze
- dat
- dat is juist de moeilijkheid
- de duivel hale de man
- drommel
- drommels!
- duivel
- een hels lawaai maken
- geen rooie cent hebben
- goeie knul
- het is duivels koud
- het is een heksentoer om
- hij is verdomd lui
- iemand naar de duivel wensen
- loop naar de duivel!
- nergens bang voor zijn
- slordig werk
- staande kuil
- steekwagen
- tekeergaan als een bezetene
- wat drommels!
- weg met!

Quelques mots dans lesquels "diable" apparaît complètement:
- diablement
- diablerie
- diablesse
- endiablé
- endiabler
- irrémédiable
- irrémédiablement
- remédiable

Les mots qui sont contenus dans "diable":
- à
- able
- b
- blé
- d'
- dia
- é
- i
- l'
-

Un anagramme (substantif féminin) est une construction fondée sur une figure de style qui inverse ou permute les lettres d'un mot ou d'un groupe de mots pour en extraire un sens ou un mot nouveau.Les anagrammes de "diable":
- déblai

Les mots qu'on peut construire des lettres de "diable", en succession arbitraire::
- à
- able
-
- aïd
- aide
- aïe
- ail
- ailé
- albe
- alde
- ale
- b
- bai
- baie
- bail
- baile
- bal
- bale
-
- bel
- bi
- bide
- bile
- blé
- bled
- d'
- da
- dab
- dabe
- dal
- dale
-
- deal
- déblai
- delà
- délai
- dia
- die
- é
- i
- ide
- idéal
- i.e.
- il
- île
- l'
-
- lad
- lai
- laid
- laie
-
- lei
- li
- lié
- lied

"diable" contient les lettres suivants:
- 1 x A
- 1 x B
- 1 x D
- 1 x E
- 1 x I
- 1 x L

Le hash MD5 du mot "diable" est: 542d3c2e6c260ec29da6660925d155fa

Le hash SHA1 du mot "diable" est: df24a541d15ae7eeaf35c1b7c46d04c2054ffd18

Avec la codificación Rot13 "diable" devient: "qvnoyr"






© listedemots.be