Définition du mot cours avec sens, explication et signification (wiki): proverbes et locutions, traductions

liste de mots français: définition et sens
  Acceuil  | 

Rechercher
 
rechercher un mot


Liste alphabétique
 
A  B  C  
D  E  F  
G  H  I  
J  K  L  
M  N  O  
P  Q  R  
S  T  U  
V  W  X  
Y  Z  
 


woordenlijst.eu
listadepalabras.es
elenchodiparole.it
Goedkope inkt en toner
 
Cartouches d'encre et toners pas cher

Le mot cours




Définition du mot "cours" selon wiktionary:

- Action de courir, cheminement, progrès, déroulement, au propre et au figuré. Que d’un cours si rapide La victoire vous ait ramené dans l’Aulide. — (Jean Racine, Iphigénie, I, 2)
- C’est pour vous qu’on l’a vu, vainqueur de tant de princes, D’un cours impétueux traverser nos provinces. — (Jean Racine, Alexandre le Grand, II, 1)
- Mais un trouble importun vient, depuis quelques jours, De mes prospérités interrompre le cours. — (Jean Racine, Athalie, II, 5)
- (Marine) (Aviation) Distance. Long cours, voyage de long cours, par opposition au cabotage qui se fait sans presque quitter la côte, tandis qu’on s’en éloigne tous les jours dans le voyage de long cours.
- On est généralement plus longtemps à se rendre de Dunkerque à Cette que de Nantes à Terre-Neuve ; mais, quelle que soit la durée du voyage, le premier est nommé cabotage ou grand cabotage, et l’autre long cours. — (Legoarant, François de Salignac de La Mothe Fénelon (1651-1715))
- (Filature) L’allée et la venue de la navette, dans les fabriques de soie.
- Mouvement, course réel ou apparent des astres. Que puisses-tu, grand soleil de nos jours, Faire sans fin le même cours ! — (François de Malherbe, III, 4)
- En parlant de l’eau des fleuves, des rivières et des ruisseaux, mouvement d’écoulement, flux, étendue parcourue par l’eau. Cette rivière a un cours rapide.
- Descendre, remonter le cours d’un fleuve.
- Les rivières ne sont guère navigables que dans la dernière moitié de leur cours.
- Une rivière dont le cours, Image d’un sommeil doux, paisible, et tranquille, Lui fit croire d’abord ce trajet fort facile. — (Jean de la Fontaine, Fables, VIII, XXIII (Le Torrent et la Rivière))
- Ruisseau, rivière, fleuve, eau en mouvement ; par opposition à un plan d’eau (mer, lac, étang, mare). Un cours d’eau.
- Les grands cours d’eau qui traversent l’Amérique méridionale.
- Donner cours à l’eau, lui procurer de l’écoulement.
- Transport, expression de l’émotion, perçue comme une humeur (voir ce mot).
- Donner cours à ses larmes, les laisser couler. De ses premiers sanglots laissez passer le cours. — (Jean Racine, Bérénice, III, 2)
- Pleurons et gémissons, mes fidèles compagnes ; à nos sanglots donnons un libre cours. — (Jean Racine, Esther, 5)
- Donner cours à ses transports, à sa fureur.
- Je veux pour donner cours à mon ardente haine… — (Jean Racine, La Thébaïde ou les Frères ennemis, IV, 1)
- (Figuré) Avoir origine dans l’expression prendre son cours qui se dit d’une eau qui prend sa pente. Et de là prend son cours mon déplaisir secret. — (Pierre Corneille, Le Cid, I, 2)
- La charité de Marie a donc été en quelque sorte la source féconde, d’où la grâce a pris son cours, & s’est répandue avec abondance sur toute la nature humaine. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Troisième sermon : Pour la fête de la Conception de la très-sainte Vierge, 1)
- Laisser passer le cours : Attendre qu’une eau soit écoulée.
- (Figuré) Attendre que quelque chose ait cessé. Ulysse […] De ce premier torrent laissa passer le cours. — (Jean Racine, Iphigénie, I, 1)
- Par comparaison avec le cours d’un fleuve, on dit le cours d’une chaîne de montagnes. […] principalement l’idée qu’il avoit d’établir le véritable cours de la ligne de montagnes, qui commence à la mer Noire, va parallèlement au Danube jusqu’au mont St-Gothard, et continue jusqu’à la Méditerranée. — (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Éloge de M. le comte Marsigli)
- (Par analogie) Le cours du sang. Il faut que cette humeur ait son cours.
- Je voudrais que du ciel le barbare secours De mon sang dans mon cœur eût arrêté le cours. — (Voltaire, Zaïre, III, 3)
- Cours de ventre : (Vieilli) Diarrhée.
- Développement, enchaînement. Le cours des saisons, des événements.
- Je lui prête mon bras sans engager mon âme ; Je m’abandonne au cours de sa félicité, Tandis que tous mes vœux sont pour la liberté. — (Pierre Corneille, Sertorius, III, 2)
- Les choses quelquefois prennent un autre cours. — (Pierre Corneille, Nicomède, IV, 5)
- […] Mon sang rompt le cours du mal que j’avais fait. — (Pierre Corneille, Nicomède, V, 10)
- J’observe comme vous cent choses tous les jour Qui pourraient mieux aller prenant un autre cours. — (Molière, Le Misanthrope, I, 1)
- Ni ils ne sont maîtres des dispositions que les siècles passés ont mises dans les affaires, ni ils ne peuvent prévoir le cours que prendra l’avenir, loin qu’ils le puissent forcer. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Théologie historique, III, 8)
- Ce serait en tous cas à moi qu’il se faudrait prendre du cours qu’ont eu vos deux lettres. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Lettres sur l’affaire du quiétisme, 141, 75 (À M. de Rancé), 22 août 1697)
- […] mais ce sont des coups qui se font remarquer, et qui sortent de l’ordre commun, au lieu qu’il n’y a qu’à laisser aller les choses leur cours naturel, et vous mourrez tel que vous êtes […] — (Jean-Baptiste Massillon, Sermon pour le lundi de Pâques sur la fausse confiance)
- Je dis la raison : car ce serait se figurer, comme ces philosophes insensés, une divinité indolente, […] qui suit le cours des révolutions humaines, sans leur donner elle-même de mouvement […] — (Jean-Baptiste Massillon, Sermon pour le mercredi de la deuxième semaine de Carême sur la vocation)
- Les uns se représentoient un dieu oisif […] laissant au hasard le cours des siècles et des saisons, les révolutions des empires, la destinée de chaque particulier, la machine entière de ce vaste univers […] — (Jean-Baptiste Massillon, Sermon pour le jour de Noël)
- Vous ne sauriez […] Conter vos malheurs sans conter mon histoire ; Et lorsque, ce matin, j’en écoutais le cours, Mon cœur vous répondait tous vos mêmes discours. — (Jean Racine, Mithridate, II, 6)
- Désormais que ma muse, aussi bien que mes jours, Touche de son déclin l’inévitable cours. — (Jean de la Fontaine, Poésies mêlées, LXIX)
- Quand on est au cours des plus grandes affaires, rarement tombe-t-on dans certaines petitesses. — (Vauvenargues, Sujétion de l’esprit)
- Durée. La nuit est au milieu de son cours. Le cours de notre existence. Dans le cours de la guerre.
- J’en romprai bien le cours [de sa vie]. — (Pierre Corneille, Horace, III, 6)
- Dans le cours d’une seule journée Je suis Héraclius, Léonce et Martian. — (Pierre Corneille, Héraclius empereur d’Orient, V, 6)
- Mais enfin ce héros, sujet au cours des ans, A trop longtemps vaincu pour vaincre encor longtemps. — (Pierre Corneille, Sertorius, II, 1)
- Encore une fois, tout est vain en l’homme, si nous regardons le cours de sa vie mortelle […] — (Jacques-Bénigne Bossuet, Oraison funèbre de Henriette-Anne d’Angleterre, Duchesse d’Orléans)
- Puis donc, mon cher Polyclès, qu’à l’âge de quatre-vingt-dix-neuf ans où je me trouve, j’ai assez vécu pour connaître les hommes ; que j’ai vu d’ailleurs, pendant le cours de ma vie, toutes sortes de personnes et de divers tempéramens [sic] ; et que je me suis toujours attaché à étudier les hommes vertueux, comme ceux qui n’étaient connus que par leurs vices […] — (Jean de la Bruyère, Avant-propos de Théophraste)
- Dans le cours d’environ trente ans, Marivaux donna sur la scène française et sur la scène italienne environ trente pièces, qu’il partagea à peu près également entre les deux théâtres. — (Jean le Rond D’Alembert, Éloges, Marivaux)
- Cours de la lune : Le temps qui s’écoule depuis le premier quartier jusqu’à la pleine lune.
- On dit qu’une maladie a son cours quand elle passe inévitablement par certaines périodes. […] De propos en propos, et de fi l en aiguille Se laissant emporter au flux de ses discours, Je pense qu’il falloit que le mal eût son cours. — (Abbé Mathurin Régnier, Satire XIII : Macette ou L’Hypocrisie déconcertée)
- Il faut que le reste [du mal] ait son cours, et nous comptons sur trois semaines. — (Marquise de Sévigné, 245)
- Enseignement suivi sur une matière. Suivre un cours de chimie, d’algèbre, de littérature.
- Apprenez, ma fille ; faites votre cours [de médecine]. — (Marquise de Sévigné, 387)
- Outre les leçons publiques, M. Chirac faisait chez lui des cours particuliers. — (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Chirac)
- Traité spécial sur un enseignement. Ce professeur a publié un cours de philosophie.
- Études universitaires. Ce jeune homme a fini ses cours.
- Première personne du singulier de l’indicatif présent de courir.
- Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent de courir.
- Deuxième personne du singulier de l’impératif de courir.
Ceci est un fragment du texte de wiktionary. Lisez le texte complet sur ce site fantastique: cliquez ici.

Quelques proverbes et locutions avec le mot "cours":
- La probité est la seule monnaie qui ait cours partout.
- Ne cours pas après un homme ou un autobus : il y en aura toujours un autre.
- Ne regarde pas le cours des astres au point de manquer ta route sur la terre.

Le nombre de lettres de cours est 5

"cours" traduit a Allemand:
- börsenkurs
- durchlauf
- kotierung
- kurs
- kurse
- kursus
- kurswert
- marktpreis
- notierung
- notiz
- unterricht
- unterrichtsstunde
- verlauf
- vorlesung

"cours" traduit a Anglais:
- course
- courses
- exchange rate
- fixing
- market value
- prices
- quotation
- rate
- run
- teaching period

"cours" traduit a Espagnol:
- cotización de cambio
- curso
- precio de mercado
- tipo de cambio

"cours" traduit a Néerlandais:
- 1a)beurskoers
- 1b)notering
- beek
- college
- college geven
- college lopen bij een professor
- cursus
- de beurskoers
- de in omloop zijnde geruchten
- de levensloop
- de vrije loop laten
- de wisseling der jaargetijden
- deviezenkoers
- dit geld is niet gangbaar meer
- in de loop van
- in omloop zijn
- klas
- klasse
- koers
- koerswaarde
- leergang
- lesuur
- loop
- lopend
- notering
- onderweg
- ontspringen
- op de grote vaart
- opleiding
- verloop
- wisselkoers
- ziekteverloop

Quelques mots dans lesquels "cours" apparaît complètement:
- concours
- course
- course-poursuite
- courser
- coursier
- coursive
- décours
- discours
- encours
- intercours
- intercourse
- jeu-concours
- mi-course
- mi-parcours
- mi-secours
- parcours
- police-secours
- recours
- secours

Les mots qui sont contenus dans "cours":
- c
- co
- cou
- cour
- ô
-
- ours
- r
- s'
- u

Les mots qu'on peut construire des lettres de "cours", en succession arbitraire::
- c
- co
- cor
- cou
- cour
- cru
- ô
- or
- os
-
- ours
- r
- roc
- ru
- s'
- soc
- sou
- su
- suc
- sûr
- u
- us

"cours" contient les lettres suivants:
- 1 x C
- 1 x O
- 1 x R
- 1 x S
- 1 x U

Le hash MD5 du mot "cours" est: 456c7996e5729627fddf96470e5e0948

Le hash SHA1 du mot "cours" est: 7f125e69716504aa41e93e841111b0fd6a54a635

Avec la codificación Rot13 "cours" devient: "pbhef"






© listedemots.be